L’absence de personne

L’absence de personne

2,50

Jean-Pierre Hervé Tétart
192 pages
978-2916329369
Editions Cénomane (21 octobre 2010)

1 en stock

UGS : REC-TEM-038 Catégories : , Étiquettes : ,

Description

«C’est moi qui ai ouvert la porte, dira Rose, c’est moi…» Bien sûr. Mais n’importe qui d’autre l’aurait ouverte à sa place. Même si Rose entre souvent sans frapper. Pourtant, objectera-t-on, quand on frappe à votre porte, il vous reste une fraction de seconde pour décider entre oui et non. À présent, je ne suis plus sûr de souhaiter que tout cela finisse. Sans doute fait-il jour. Ici, c’est la nuit. Mais on perçoit une lumière qui transsude des murs et s’insinue jusqu’à moi… Pardonne-moi, dis-je, sans savoir à qui je parle.

À l’épicerie-tabac des Imberts, ou chez le boulanger, on prétend que ce sont les chasseurs de Fontaine qui ont mis le feu sur Cabrières pour rejeter les sangliers sur leur propre territoire. J’approuve avec complaisance, ayant récemment adhéré à la société de chasse du lieu et acheté un Verney-Carron, un superposé un peu lourd mais très court, avec une jolie crosse en noyer. «Qu’est-ce que vous comptez faire, avec ça ?», demande Rose. Je ne réponds pas et lui rapporte les propos qui s’échangent en bas. Elle secoue la tête : selon elle, seul un étranger peut avoir brûlé la montagne, un touriste ou un nomade, quelqu’un d’ailleurs qui passe et sème le malheur.

Cet été-là, le Midi brûlait, des collines de Nice aux Corbières. A notre arrivée en Provence, le Luberon flambait. En montant vers Gordes, on découvrait à l’aplomb du Massif des Cèdres un immense champignon noir, semblable à celui d’une explosion atomique. Sans doute le versant sud brûlait-il, au-dessus de Mérindol. Silencieusement. Heureusement qu’après, on a eu des orages. Mais à présent, la vigne est malade de toute cette humidité.
À Cabrières, le feu se fit attendre mais il finit par venir, fin juillet, par une après-midi radieuse er ventée. Déjà, j’étais seul. Installé à la terrasse d’un café sur les bords de la Sorgue, à l’Isle, l’esprit ailleurs, je regardais passer sans comprendre les colonnes d’intervention qui filaient sur la 100 en direction d’Apt.

Informations complémentaires

Poids 0,2 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.