Le destin de Robert Shannon

Le destin de Robert Shannon

1,00

Archibald Joseph Cronin

1 en stock

UGS : LIT-918 Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

Le livre

Robert Shannon aurait pu devenir un médecin connu et riche, mais c’est la recherche scientifique qui l’attire irrésistiblement.
Malgré de nombreuses difficultés et des déceptions de toutes sortes, il persistera dans cette voie. A.J. Cronin nous décrit avec passion la carrière d’un chercheur pauvre.

Détails sur le produit

  • Éditeur : Le livre de poche 1965
  • Poids de l’article : 200 g

L’auteur

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Cardross, Écosse , le 19/07/1896
Mort(e) à : Montreux, Suisse , le 06/01/1981
Biographie :

Archibald Joseph Cronin est considéré comme l’un des plus grands écrivains écossais.

Il est le fils de Patrick Cronin, agent d’assurances et représentant de commerce, catholique d’origine irlandaise, et de Jessie Cronin née Montgomerie, protestante, fille d’un chapelier.

Archibald a sept ans lorsque son père meurt de tuberculose. Il déménage alors avec sa mère chez ses grands-parents maternels, à Dumbarton en Écosse. Sa mère devient la première femme inspectrice de santé en Écosse. Il est un élève précoce, remporte de nombreux prix et se distingue aussi en athlétisme et en football.

Grâce à une bourse Carnegie à l’Université de Glasgow en 1914, il est titulaire d’un MBChB en 1919, obtient son Diploma in Public Health en 1923 et son MRCP en 1924. Il avait servi au sein de la Royal Naval Reserve en 1916 et 1917.

Il a travaillé comme médecin dans une région industrielle du Pays de Galles, puis a été inspecteur des mines en 1924. Après sa thèse sur les anévrismes (The History of Aneurysm) soutenue en 1925 à l’Université de Glasgow, il s’est installé à Londres avec une brillante clientèle.

Atteint d’un ulcère duodénal en 1930, c’est un repos forcé qu’il lui a donné l’occasion d’écrire son premier roman : « Le Chapelier et son château » (Hatter’s Castle, 1931), qui fut suivi d’une vingtaine d’autres, principalement des drames, souvent adaptés au cinéma.

Plusieurs de ses ouvrages sont considérés comme des chefs d’œuvre, en particulier « La Citadelle » (The Citadel, 1937), adapté au cinéma par King Vidor en 1938 et surtout « Les Clés du Royaume » (The Keys of the Kingdom, 1941), adapté au cinéma par John M. Stahl en 1944.

Informations complémentaires

Poids 0,300 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.