Pilote de guerre

Pilote de guerre

2,00

Antoine de Saint-Exupéry

1 en stock

Description

Le livre

Nous sommes fin mai, en pleine retraite, en plein désastre. On sacrifie les équipages comme on jetterait des verres d’eau dans un incendie de forêt. Comment pèserait-on les risques quand tout s’écroule ?…
En trois semaines nous avons perdu dix-sept équipages sur vingt-trois. Nous avons fondu comme une cire… Nous savons bien que l’on ne peut faire autrement que de nous jeter dam le brasier, si même le geste est inutile. Nom sommes cinquante, pour toute la France. Sur nos épaules repose toute la stratégie de l’armée française !

Détails sur le produit

  • Éditeur : Le Livre de Poche (1 janvier 1957)

L’auteur

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 29/06/1900
Mort(e) à : Marseille , le 31/07/1944
Biographie :

Antoine de Saint-Exupéry est un aviateur et écrivain français.

Fils du comte Jean-Marie de Saint-Exupéry et de Marie Boyer de Fonscolombe, il est le troisième de cinq enfants. Quand son père meurt en 1904, il est élevé par sa mère, sa tante et sa grand-mère. En 1909, sa famille part au Mans où il est inscrit au très strict collège de Sainte-Croix. En 1912, il fait un baptême de l’air qui donne naissance à sa passion pour l’aviation.

En 1915, il est scolarisé à Fribourg (Suisse) dans un lycée marianniste et y obtient son baccalauréat en 1917. Cette année-là, son frère François, malade depuis plusieurs années, décède.

Après son échec au concours d’entrée à l’École Navale en raison de résultats insuffisants dans les matières littéraires, il s’inscrit dans une école d’architecture où il étudie jusqu’à son départ pour son service militaire, à Strasbourg, dans l’armée de l’air. En 1922, il entre à Istres comme élève officier et obtient son brevet de pilote. A la suite d’un accident d’avion, il est démobilisé en 1923.

En 1926, il publie une nouvelle dans le journal Le navire d’argent, et entre comme pilote dans la société de transport de courrier Latécoère. Puis il stationne en Afrique où il rencontre Mermoz et Guillomet. En 1929, il s’installe en Argentine pour créer de nouvelles voie aériennes avec la France. C’est cette année – là qu’il publie son premier roman, “Courrier sud”.

En 1930, il est nommé Chevalier de la Légion d’honneur et rencontre Consuelo Suecin qu’il épouse en 1931. Par la suite, il entre à Air France où il réalise des voyages d’études et des conférences. En 1936 Il est engagé par le journal espagnol L’intransigeant pour couvrir la guerre civile. En 1939, il est promu Officier de la Légion d’honneur.

Dès le début de la guerre, il est mobilisé dans l’armée de l’air et affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. Après l’armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer les Américains dans la guerre. Et c’est à New York, en 1943, qu’il écrit Le Petit Prince, son plus grand succès et second livre le plus traduit au monde.

Rêvant d’action, il rejoint, au printemps 1944, en Sardaigne puis en Corse, une unité chargée de reconnaissances photographiques en vue du débarquement en Provence. Mais, il disparaît en mer avec son avion le 31 juillet. Son avion n’a été retrouvé qu’en 2000.

L’œuvre de Saint-Exupéry privilégie une morale de l’action et du devoir fondée sur la croyance en la gran

Informations complémentaires

Poids 0.200 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *