« S’ils savaient à Paris… »: Ce que la France d’en haut ne voit plus

« S’ils savaient à Paris… »: Ce que la France d’en haut ne voit plus

2,50

Daniel Carton

 

 

 

 

1 en stock

UGS : POL-GEO-747 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Le Livre

Comment peut-on encore interroger avec déférence le sieur Pasqua ?
Que se passe-t-il quand on rencontre, quarante ans après, l’instituteur qui vous a tant marqué ?
Pourquoi laisse-t-on en l’état une institution aussi archaïque que le Sénat ?
D’où vient la fascination pour Sarkozy ?
La classe politique a-t-elle enfin compris ?
Entre le microcosme parisien et l’Aveyron, Daniel Carton, après le succès de Bien entendu, c’est off, continue de visiter la politique en explorateur à la fois curieux et amusé. Car le petit peuple des cabinets et des palais officiels, autiste et conformiste, nous ment avec toujours autant de conviction. L’imposture persiste. Or, les Français valent mieux que leurs dirigeants. Ils savent qu’à Paris on les prend souvent pour des imbéciles. Mais s’ils savaient, dans la France d’en haut, ce qu’on pense vraiment d’eux…
Un regard décapant, et finalement optimiste, sur un pays où il fait bon vivre, malgré les efforts des élites pour nous gâcher la vie

 

Détail du produit

  • Éditeur : Albin Michel (2 mars 2005)
  • Langue : Anglais
  • Broché : 183 pages
  • ISBN-10 : 2226158553
  • ISBN-13 : 978-2226158550
  • Poids de l’article : 300 g
  • Dimensions : 22.5 x 1.7 x 14.5 cm

L’auteur, l’autrice

Nationalité : France
Né(e) à : Divion (Pas-de-Calais) , le 15/10/1950

Biographie :

Daniel Carton a débuté dans le journalisme comme stagiaire à La Voix du Nord, à Arras.

Après avoir travaillé dans les locales de Montreuil puis de Valenciennes, il est nommé, à 30 ans, aux bureaux parisiens du quotidien régional. Il démissionne ensuite pour rejoindre le service politique de La Croix.

Un court intermède avant l’embauche au Monde, pour une collaboration qui durera dix ans, jusqu’en 1995.

Nouvelle démission et passage éphémère au Nouvel Observateur, avant de quitter définitivement le journalisme, pour se consacrer à l’écriture.

 

Informations complémentaires

Poids 0.300 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *