La peste

La peste

1,00

Albert Camus

1 en stock

Description

Le livre

« – Naturellement, vous savez ce que c’est, Rieux ? – J’attends le résultat des analyses. – Moi, je le sais. Et je n’ai pas besoin d’analyses. J’ai fait une partie de ma carrière en Chine, et j’ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d’années. Seulement, on n’a pas osé leur donner un nom, sur le moment… Et puis, comme disait un confrère : « C’est impossible, tout le monde sait qu’elle a disparu de l’Occident. » Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c’est… – Oui, Castel, dit-il, c’est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste. »

Détails sur le produit

  • ASIN : B01AF0ZX9C
  • Éditeur : poche gallimard (1 janvier 1966)
  • Poids de l’article : 100 g

L’auteur

Né à Mondovi (Algérie), Albert Camus connaît à Alger, où il passe sa jeunesse, des années que la pauvreté et la maladie rendent. difficiles. Il réussit à faire des études universitaires (licence et diplôme de philosophie), se passionne pour le théâtre, écrit ses premières pièces.
Journaliste depuis 1938 à Alger; puis à Paris, il milite dans la Résistance pendant l’occupation allemande. Rédacteur en chef du journal Combat de 1944 à 1947, collaborateur de l’hebdomadaire L’Express en 1955; il abandonne le journalisme l’année suivante (ses éditoriaux et écrits politiques sont en partie recueillis dans Actuelles I, II et IIï, publiées en 1950, 19.53, 1958).
Essais, romans et pièces de théâtre alternent dans l’œuvre de cet écrivain moraliste préoccupé de justice, de charité et de grandeur dans. un « monde absurde » : L’Etranger (1942), La Peste (Prix des Critiques 1947), L’Homme révolté (1951), etc.
Lauréat du Prix Nobel en 1957, Albert Camus a trouvé la mort dans un accident de la route en 1960.

Informations complémentaires

Poids 0,200 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.